Sélectionner une page
Accueil » Nous » l’équipe

L’équipe

À La Raboterie, une chose est primordiale : un esprit d’équipe affuté, qui laisse pour autant la possibilité à chacun d’exprimer ses propres qualités.

ALEXANDRE CHAMBON

Métier :
Je suis menuisier, mais pas seulement ! En dehors de la conception, la fabrication et l’installation, je reçois des clients, leur fais des propositions en fonction de leurs besoins et leur budget. C’est le métier global de l’artisan. Je partage aussi l’administration de l’entreprise avec mes quatre associés, Anne-Laure, Anthony, Mathieu et Fabien.

ANNE-LAURE CONVERT

Métier : Je suis ébéniste ! Et par l’expérience, je suis devenue menuisier ébeniste.
Ta spécialité : L’agencement et le mobilier.

Quel est ton parcours ?
J’étais technicienne en opto-électronique. Cela concerne le génie optique, la fibre et les lasers, domaine dans lequel j’ai travaillé 12 ans. Après ça, j’ai fait une formation à l’école supérieure d’ébénisterie d’Avignon.

ANTHONY MARCON

Métier : Menuisier

As-tu toujours été dans le milieu du bois ?
Non ! J’ai fait des études de génie civil. Puis j’ai travaillé en tant que cordiste environ 2 ans, et après j’ai voyagé au Canada. J’ai découvert l’univers du bois en travaillant pour une entreprise de construction de cabanes dans les arbres au Québec. En rentrant en France, j’ai eu envie de me mettre au bois…

MATHIEU DORDAIN

Métier : Mon rôle au sein de La Raboterie est défini autour de la construction bois mais je me sens charpentier au sens ancien du terme. Ma formation, ainsi que mes expériences, m’ont amené à m’intéresser au structurel mais aussi aux menus ouvrages.

Ta spécialité : La Charpente dite « traditionnelle »…

FABIEN FONTANEL

Métier : Je suis menuisier.
Ta spécialité : Les escaliers, c’est l’origine de notre métier. Quand on est arrivé ici, c’était une entreprise qui faisait beaucoup d’escaliers. C’est une facette du métier qui est assez technique et particulière. C’est un petit monde à part. Réaliser un escalier est complexe. Il y a toujours plusieurs équations à résoudre et cela demande beaucoup de réflexion. Cela paraît toujours simple mais ne l’est jamais vraiment. Quand on a cette compétence-là, on est privilégié…

SIMON HAUT

Métier : Je suis charpentier !

Quel est ton parcours ?
J’ai fait une école d’ingénieur, spécialité bâtiments et structures. Je me suis vite rendu compte que le côté manuel manquait dans les études. Je me suis donc facilement dirigé vers un métier manuel.

Qu’est-ce qui te stimule dans cette aventure ?
La bonne ambiance dans l’équipe. Je trouve que tout le monde s’entend bien, on discute de tout…

JOSEPH MARGUET

Métier : Je suis charpentier.

Quel est ton parcours ?
Après un CAP Menuiserie à Mouchard, j’ai poursuivi par un CAP Charpente à Arras. J’ai passé plusieurs années dans différentes entreprises à travers la France pour me perfectionner.

OLIVIER THEURELLE

Métier : Je suis menuisier en apprentissage.

Quel est ton parcours ? :
Une fois mon diplôme obtenu, j’ai exercé pendant 5 ans en tant qu’éducateur spécialisé auprès de jeunes en difficulté. Même si j’aimais beaucoup le contact avec eux et être médiateur entre les jeunes et les activités proposées, je voulais m’orienter vers un travail manuel et le travail du bois.

GWENDOLINE VALLEZ

Métier : Je suis assistante de gestion.

Quel est ton parcours ? :
Après un master LEA, j’ai travaillé pendant plusieurs années dans le secteur public en tant que chargée de communication et manager de projets. A la fin de mes contrats, je souhaitais évoluer dans une société à taille humaine qui correspondait à mes valeurs.