Sélectionner une page
Accueil » Nous » l’équipe » Anne-Laure Convert

Anne-Laure Convert

 

Métier :
Je suis ébéniste, et par l’expérience, je suis devenue menuisier-ébéniste. 

Ta spécialité :
L’agencement et le mobilier.

Quel est ton parcours ?
J’étais technicienne en opto-électronique. Cela concerne le génie optique, la fibre et les lasers, domaine dans lequel j’ai travaillé 12 ans. Après ça, j’ai fait une formation à l’école supérieure d’ébénisterie d’Avignon.

Comment es-tu arrivée à La Raboterie ?
Quand il y avait les anciens gérants, j’étais venue les rencontrer pour parler de ma reconversion et de l’avenir du métier.
J’ai travaillé avec eux quelques mois, ainsi que chez d’autres patrons pendant 5 ans, puis je me suis mise à mon compte. J’ai rencontré Anthony sur un chantier pour lequel j’avais besoin de renfort. Au montage de la SCOP, ils m’ont contactée et tout a démarré comme ça !

Qu’est-ce qui te stimule dans cette aventure ?
C’est le fait qu’on ait la même approche des choses et les mêmes envies depuis le début. Nous avons la chance d’avoir les mêmes valeurs qui nous portent et la même éthique du travail et de la relation avec les autres, des matériaux utilisés. Il y a une belle unité dans la vision. On arrive toujours à converger naturellement vers les mêmes objectifs.

Qu’est-ce qui te permet de t’épanouir dans ton travail ?
C’est très concret, et très complet ! C’est pour cela que j’avais changé de métier d’ailleurs. Le fait de voir le résultat de mon travail et de produire quelque chose de fonctionnel avec à la clé la satisfaction du client. C’est un métier créatif. Ce que j’aime particulièrement dans le sur-mesure, c’est amener des idées, des astuces de rangement qu’on ne trouve pas chez un industriel. Travailler l’ergonomie en fonction des personnes et des espaces est passionnant !

Qu’est-ce qui te nourrit en dehors de ton métier ?
La musique et le sport. Je joue de la flûte traversière dans l’orchestre Diapason de Domène.
Il y a quelque chose de constructif en orchestre et qui demande de l’écoute. J’aime les instruments qui se répondent. Ca permet d’avoir une soupape. Pour moi, il est nécessaire de vivre d’autres choses.
Le sport aussi est important. Je fais partie de regroupements sportifs de bénévoles. Je participe par exemple à l’organisation des nocturnes de Chartreuse (course de ski de fond). Pour ma part je pratique surtout des sports de plein air depuis toute petite (rando à pied et à ski, ski de fond, vélo, escalade), je pratique aussi l’aïkido à Echirolles, j’ai trouvé dans ce club et dans cet art les valeurs qui font écho en moi, de respect et de partage.

Quelle est selon toi la valeur forte de ta SCOP ?
Le partage !

Ce que l’équipe dit de toi :
Anne-Laure : l’âme tranquille, minutieuse, réfléchie, rigoureuse, perfectionniste, sage.