Sélectionner une page
Accueil » Nous » l’équipe » Olivier Theurelle

Olivier Theurelle

 

Métier :
Je suis menuisier en apprentissage.

Quel est ton parcours ?
Une fois mon diplôme obtenu, j’ai exercé pendant 5 ans en tant qu’éducateur spécialisé auprès de jeunes en difficulté. Même si j’aimais beaucoup le contact avec eux et être médiateur entre les jeunes et les activités proposées, je voulais m’orienter vers un travail manuel et le travail du bois.

Qu’est-ce qui te stimule dans cette aventure ?
La Raboterie est une des quelques menuiseries qui travaillent encore le bois brut et c’est ce qui me motive à venir à l’atelier et à apprendre le métier de menuisier. A terme, j’aimerais proposer ce travail du bois très valorisant auprès de jeunes en difficulté.

Qu’est-ce qui te permet de t’épanouir dans ton travail ?
Le fait de concevoir, fabriquer, créer, assembler fait du menuisier un métier complexe qui demande un travail fin et une grande maitrise technique pour connaitre et anticiper les réactions du bois à telle ou telle action. C’est cette complémentarité qui me plait et qui me demandera encore quelques années pour un apprentissage complet !

Pourquoi as-tu rejoint ce projet ?
J’ai commencé mon brevet professionnel au sein d’une menuiserie travaillant les dérivés du bois pour des fabrications en série. Cela ne correspondait pas à ce que je recherchais. J’ai découvert La Raboterie lorsque je recherchais une alternance et à force de persuasion, j’ai intégré l’équipe en septembre 2020.

Qu’est-ce qui te nourrit en dehors de ton métier ?
Je fais beaucoup de sport, surtout en extérieur ! Dès que je peux, je fais du trail, du ski ou du ski de rando, du vélo et du surf.

Quelle est selon toi la valeur forte de ta SCOP ?
La passion commune pour le travail du bois.

Qu’est-ce que tu siffles ou chantes à l’atelier ?
Je siffle ou chante tout ce qui me passe par la tête.

Ce que l’équipe dit de toi :