Grenoble et sa région : Escaliers sur mesure à la Raboterie

La Raboterie à Eybens - L'escalier : Vocabulaire de base

Grenoble escalier sur mesure menuisier Eybens 38 : La Raboterie à Eybens, des escaliers bois sur mesure - menuisiers ébénistes en Isère, près de Grenoble : menuiseries, rampes, gardes-corps, escaliersOuvrage essentiel dans la construction ou la rénovation d'une maison / appartement, il peut devenir un ouvrage central de l'habitation. Lors de votre réflexion et de notre échange sur l'escalier, les termes suivants vous seront utiles.

Vocabulaire de l'escalier ~ Menuiseries près de Grenoble

>> Trémie : Ouverture entre les deux niveaux dans laquelle vient se loger l'escalier. De la taille de la trémie dépend la faisabilité du projet et le confort de l'escalier.

>> Echappée : Hauteur de passage au point le plus bas (là où tape la tête). De l'échappée dépend le confort de l'escalier, qui sera plus ou moins raide pour éviter le coup de tête.

>> Hauteur à franchir : Hauteur totale de l'escalier, du sol de départ fini au sol d'arrivée fini.

>> Hauteur (de marche) : Une hauteur est une division de la hauteur à franchir. La hauteur de marche varie de 17 cm (escalier très confortable) à 25 cm (échelle de meunier), avec une moyenne autour de 18 - 19 cm. Élément majeur de confort.

>> Giron : Distance horizontale entre 2 nez de marche. Le giron est un autre élément de confort, en rapport direct avec la hauteur de marche (1 giron + 2 hauteurs = 60 cm environ). Le giron moyen se situe entre 22 et 26 cm.

>> Emmarchement : Largeur utile de passage de l'escalier. 80 cm en moyenne.

>> Escalier droit, quart-tournant, demi-tour : Selon la configuration, l'escalier peut être droit, tournant (1/4 de tour ou 1/2 tour, voire 3/4 de tour ou autre). Le tournant peut se faire sur palier ou par balancement, on parle alors d'escalier balancé.

>> Balancement : Technique de dessin qui consiste à optimiser l'espace d'un escalier tournant en rendant ses marches non parallèles entre elles.

>> Garde-corps : Ensemble comprenant un socle, une main courante, et des balustres (verticaux) ou des lisses (horizontales) intercalées entre les 2 éléments.

>> Limons, faux limons : Pièce en bois recevant les marches à chacune de leur extrémité. Le faux limon est celui qui est contre le mur.

>> Contremarche : Partie verticale fermant l'espace sous la marche. Placée en arrière du nez de marche.

>> Crémaillère : Pièce de bois soutenant les marches par le dessous.

>> Nez de marche : Partie située au bord de la marche et que rencontre le pied lorsqu'on emprunte un escalier.

>> Stylobate : Plinthe d'escalier fixée sur les murs.